Les fleurs sont séchées sur des tamis et retournées, au cours desquelles de petites parties de fleurs tombent. La soi-disant abrasion est collectée et emballée comme une garniture à main, bien adaptée comme produit de fumeur.